L’Angoisse et l’anxiété 

Quand la sophrologie est essentielle. 

 

Qu’est-ce que l’angoisse et l’anxiété ?

C’est deux mot appartiennent à une même famille émotionnelle, la peur.
L’angoisse et l’anxiété en sont l’anticipation (on redoute un danger avant qu’il ne survienne) ou peuvent en être la conséquence (comme les séquelles d’un choc psychologique par exemple). Mais plusieurs choses les différencient.

On parle d’angoisse pour décrire un sentiment, une expérience psychologique ponctuelle, déstabilisante et intense.
Les crises d’angoisses (également appelées attaques de panique) se manifestent le plus souvent par des réactions physiques pénibles, tels que: gêne respiratoire, oppression thoracique, accélération du rythme cardiaque, sensation de boule dans la gorge et dans l’estomac.

Lorsque la crise d’angoisse est très forte, il n’est pas rare que l’on puisse ressentir un sentiment de « déréalisation », c’est-à-dire une impression de sortir de soi-même, de ne plus être vraiment dans la réalité ? Or l’anxiété est un état moins déstabilisant mais plus chronique, un souci plus difficile à contrôler.
Les aspects psychologiques sont : inquiétude, pessimisme.

Au niveau physique les conséquences sont : tensions musculaires, tendance à hyperventiler (respiration haute, rapide et superficielle), irritabilité, céphalées (maux de tête). 
L’anxiété peut entraîner une fatigue chronique avec des difficultés de concentration et peut mener parfois à la dépression.
Il faut comprendre la subtilité entre l’anxiété, le stress et l’angoisse.

 

Pourquoi la sophrologie ?
Pour que les séances soient significatives, le sophrologue devra d’abord procéder à un interrogatoire précis de la personne qui consulte, afin d’isoler les critères liés à sa personnalité et à son vécu.
Toutes les séances de sophrologie sont ciblées pour que le sophrologue puisse apprendre à son patient, les techniques qui vont l’aider à gérer ses crises :

  • Repérer les signes et éviter que la pression monte trop vite
  • Atténuer les symptômes qui se manifestent
  • Apprendre à canaliser ses peurs
  • Reprendre confiance en soi

Tout au long des séances (environ 3 à 7), on commence à voir un résultat sur la maîtrise des crises de paniques, puis des espacements de leur survenue.
Cependant, il n’est pas possible de les faire complètement disparaître mais il devient possible de les atténuer et de les aborder sereinement et avec plus de facilité.

On arrive de plus de plus à agir en amont (pour certaines personnes qui connaissent bien leurs déclencheurs) de certain événement ou de situation, de manière préventive.
Chaque événement anxiogène demeure sensible mais il est possible de les désamorcer pour les gérer avec une plus grande maîtrise et une plus grande satisfaction.