L’enfant passe en moyenne 6 heures par jour à l’école élémentaire ou au collège (classe et devoirs) à étudier. Pour cela, l’enfant doit rester assis et se concentrer sur les savoirs que l’on lui inculque.

Cependant, pour de nombreux enfants il est difficile de rester attentif et immobile dans la durée.
D’autres ne connaissent pas leurs canaux sensoriels dominant (chaque personne favorise 5 canaux différents pour faire travailler sa mémoire) et parviennent difficilement à se souvenir de leurs leçons et ou de les retranscrire.

L’enfant qui n’a pas de « troubles identifiés » peut traverser une phase complexe dans son existence à l’école. Mais l’enfant Dys (dyslexie, dysorthographie, dysphasie) va rencontrer encore plus de difficulté.

En effet, à partir de ces instants l’enseignant va intervenir, sans comprendre la problématique de l’enfant, au système de punitions répétées, ce qui va entrainer chez l’enfant découragement, démotivation, manque de confiance en soi.

L’enfant incompris va se replier sur lui-même et va avoir un sentiment d’injustice, de mésestime, de colère et une grande souffrance.
Le milieu scolaire, en général, n’est pas adapté pour les troubles et les différents types de dyslexies.
L’enfant ne trouve pas sa place et son apprentissage devient fastidieux. Il y a alors rejet scolaire, l’enfant se désintéresse et va alimenter une aversion pour l’écrit voir pour les études.

De plus, il peut développer de gros problèmes relationnels et affectifs au sein de la famille.
Parce que ces troubles ne sont pas anodins, ils doivent être accompagnés par une pédagogie adaptée, en plus des thérapies brèves.

 

Que peut apporter la sophrologie à votre enfant ?

 

La sophrologie est un support qui va compléter le travail des spécialistes dont l’orthophoniste, le psychologue, le psychomotricien, mais jamais elle ne s’y substituera. L’entrainement et l’assiduité des séances vont installer l’automaticité des exercices et les bienfaits vont se faire ressentir petit à petit.

Votre enfant va apprendre à :

 

  • Libérer les mécanismes d’apprentissage
  • Optimiser la sensorialité
  • Améliorer la concentration
  • Retrouver la confiance en soi
  • Améliorer la communication parents-enfants
  • A se détendre et à retrouver le calme

En conclusion, la sophrologie va permettre à votre enfant à lâcher prise, et à se recentrer. Il va se découvrir et mettre en place ses valeurs et ses capacités, gérer ses émotions et apprendre à être à l’écoute de son corps.

Il va pouvoir expérimenter ses potentiels (les 5 sens, sa créativité, son imagination…). Aussi, il pourra utiliser les outils qu’il aura repérer et choisis pour faire face aux petites ou grosses difficultés. Il va baliser son chemin pour mieux avancer et devenir autonome.

De quoi parle t-on quand on parle de TDA (le trouble déficit de l’attention) ?

Le trouble déficit de l’attention (avec ou sans hyperactivité) est d’ordre neurologique. Il se traduit par un manque important de concentration et d’attention. On remarque également une grande agitation, l’enfant a du mal à rester en place sur sa chaise d’école par exemple et bouge sans arrêt. On peut voir également chez certain enfant un comportement oppositionnel et impulsif.

Les signes :

  • Agitation, se lève souvent en classe, se tortille
  • manque de concentration, est facilement distrait
  • semble ne pas écouter lorsqu’on lui parle
  • difficultés à contrôler ses émotions d’où son impulsivité, parle beaucoup
  • frustration, irritabilité, stress

Tous ces symptômes varient d’un enfant à un autre. 

 

Que faire si votre enfant est TDA ? Les solutions ?

Tout d’abord une prise en charge en faisant les tests (il n’y a pas de test unique) chez un neuropsychologue ou pédopsychiatre est nécessaire afin d’identifier si votre enfant est TDA (H) ou juste un enfant plein d’énergie !

Si votre enfant est diagnostiqué TDA ou TDAH (avec hyperactivité) des mesures seront à prendre en charge, médicamenteuse ou thérapeutiques tels que la TCC(thérapie comportementale et cognitive), ou encore la sophrologie pour apprendre à  gérer les émotions et retrouver le calme à l’école et à la maison.

Je vous invite à cliquer sur le lien d’AMELI ci-dessous afin d’avoir les éléments nécessaires sur la prise en charge : https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/trouble-deficit-attention-hyperactivite-tdah/soins-prescrits

Lien utile : https://www.bloghoptoys.fr/5-idees-pour-mieux-gerer-les-troubles-de-lattention-tdah-2

Je vous reçois dans mon cabinet près de Metz pour trouver ensemble l’accompagnement le mieux adapté à votre enfant. J’ai suivi une formation au RNSE à Parispour comprendre et apprendre à gérer les enfants diagnostiqué TDA(H).